Le poulet au riz du Hainan

Cette version asiatique de la poule au riz est tout aussi savoureuse que celle de nos contrées. La recette est d’origine chinoise (ben oui, du Hainan) mais elle a été adoptée par d’autres pays d’Asie, notamment Singapour et la Malaisie où il en existe différentes variantes. N’ayant jamais mis les pieds au Hainan c’est à Singapour et surtout à Penang en Malaisie, que j’ai découvert ce plat formidable dans les petits restaus de rue. Là-bas c’est le fameux chicken rice que connaissent bien les voyageurs gourmands. C’est un régal, et pour ne rien gâcher c’est facile à faire et la recette que je donne ne demande pas d’ingrédients introuvables. Cela dit, ceux qui ont la chance d’avoir une épicerie asiatique à portée peuvent ajouter quelques quelques feuilles fraîches de pandanus au bouillon, ou quelques gouttes d’extrait, ça donne un parfum sublime. Les feuilles sont souvent vendues sous le nom de Bayteuil ou encore de La Dua.

Les ingrédients

  • 1 poule ou un poulet fermier d’1,5kg
  • 2 tablettes de bouillon de volaille
  • Un morceau de gingembre gros comme le pouce
  • Une branche de céleri
  • Quelques grains de poivre noir, et éventuellement de poivre de Szechuan si on en a
  • 4-5 gousses d’ail
  • 1 piment rouge
  • du riz parfumé thaï ou du basmati
  • 1 oignon
  • huile
  • sel

Pour la sauce :

  • 3 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 1 citron
  • 1 cuillère à café de purée de piment (sambal oelek), plus si on aime
  • 3 oignons verts chinois, ou alors des cives

Dans un faitout, préparer un bouillon de volaille léger avec les 2 tablettes de bouillon et assez d’eau pour recouvrir le poulet. Ajouter le gingembre et l’ail en tranches fines, le céleri, le piment entier, le poivre, le sel. Laisser frémir le bouillon 15-20mn. Au bout de ce temps, plonger le poulet dans le faitout, il doit être bien recouvert. Porter à ébullition et laisser cuire 30 mn à petit bouillon, 20 à 30 mn de plus si c’est une poule. Pendant ce temps, émincer l’oignon et le faire dorer à la poêle dans un peu d’huile.

Lorsque le poulet est cuit, laissez le reposer dans son bouillon le temps de la cuisson du riz, c’est important pour qu’il termine sa cuisson en s’imprégnant des parfums du bouillon.

Faire cuire le riz, de préférence au cuiseur à riz, avec l’oignon revenu et le bouillon de cuisson filtré. Au cuiseur, comptez un peu moins de 2 volumes de bouillon pour 1 volume de riz, et n’ayez pas peur d’en faire trop, en général ça part bien.

La sauce :
Ce poulet est souvent servi avec une simple purée de piments et des oignons verts et c’est très bon comme ça, mais j’aime bien cette sauce que j’ai trouvée dans une variante vietnamienne de la recette (200 recettes de cuisine vietnamienne par Minh Kim, un excellent bouquin malheureusement épuisé).

Hacher finement la ciboulette, la mélanger avec l’huile de sésame, le jus de citron, la purée de piment, une pincée de sel.

Servir en assiette le poulet coupé en morceaux avec le riz, la sauce à part et un petit bol de bouillon pour chacun. On peut ajouter un peu de coriandre fraiche hachée avant de servir.

Surtout ne pas jeter le bouillon restant, sacrilège! Conservé au congélo, il constituera une base très goûteuse pour une soupe express avec un reste de viande, quelques légumes et des nouilles de riz par exemple.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Tags: , , , , , , ,


Laisser une réponse