Archives de octobre 2007

nail, un programme de mail providentiel

Les administrateurs linux savent bien comme c’est galère d’envoyer un mail avec pièce jointe dans un fichier batch, par exemple pour joindre un fichier de log à un message d’erreur. Les programmes classiques mail et sendmail ne gèrent pas directement les attachements mime et il faut passer par des programmes externes qui compliquent sérieusement la vie.

J’en était là lorsque la Providence, qui par chance n’avait rien à faire aujourd’hui, m’a mis le nez sur nail. Exactement ce que je cherchais depuis des mois : simple, efficace, puissant, c’est du tout bon.

exemple:

nail -s "Sujet du message" -a /chemin/fichier_a_joindre destinataire < fichier_message

c’est pas beautiful ça?

Les fonctionnalités de nail ne s’arrêtent pas là, c’est un programme de mail complet qui peut être utilisé aussi bien pour l’envoi que pour la réception de messages, avec gestion IMAP, POP, SMTP, S/MIME, mais là faut lire la man page.

home sourceforge : http://sourceforge.net/projects/nail/

debian/ubuntu :

apt-get install nail
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Changer d’opérateur téléphonique, quelle affaire!

Ce billet ne sera sans doute utile qu’aux handicapés du téléphone comme moi, pour les gens normaux j’imagine que j’enfonce des portes ouvertes.

Le portable jusque là j’en faisait un usage très modéré, j’avais juste une carte Bouygues Nomad qui me durait 6 mois, mon portefeuille et moi-même étions heureux comme ça. Et puis voilà, changement de boulot, ma consommation a explosé, il a fallu trouver un forfait, putain c’est cher! Mon ami Google m’a trouvé Debitel, qui m’a semblé sensiblement moins arnaqueur que le trio Orange-SFR-Bouygues, je pouvais garder mon portable et mon numéro, je me suis lancé. C’est pas la mort mais il y a des choses à savoir.

Pour conserver son numéro il faut communiquer au nouvel opérateur un code appelé RIO. Chez Bouygues on l’obtient en appelant le 658, fastoche, le code arrive par SMS. Je communique la chose à Debitel, dans leur doc ils disent qu’il faut 7 jours de délai, donc je demande le portage du numéro pour dans 15 jours histoire de laisser un peu de marge. Lorsque je reçois le courrier de Debitel ils m’annoncent que le portage aura lieu une semaine plus tard que prévu. Bon, c’est pas bien grave.

Le jour arrivé, je mets ma puce Debitel dans le téléphone, et là rien ne va plus, après avoir tapé le code PIN je me retrouve en appels restreints. Ben oui mon téléphone est bloqué sur Bouygues, il faut le débloquer, desimlocker qu’ils disent. J’y avais pas pensé, et j’aurais du. Parce que le déblocage, il faut le faire avant que le numéro soit transféré chez l’autre opérateur, sinon ça marche pas, en tout cas ça m’a causé bien des soucis.

Pour débloquer le portable il faut appeler l’opérateur chez qui on l’a acheté (Bouygues dans mon cas), qui donne bien aimablement un code de déblocage correspondant au modèle du téléphone. Déjà il faut pouvoir joindre le service clients adéquat de Bouygues, c’est le 0825 825 634 (ou 634 si on est encore chez eux), et là il faut taper le numéro de téléphone d’abonné, oui mais si le numéro a été transféré chez l’autre opérateur on n’est plus abonné, au revoir. Après quelques coups de fil en 08-aboule-tes-tunes j’ai pu avoir le code magique ###0 qu’il faut taper à la place du numéro de téléphone pour pouvoir parler à un humain. L’humain en question était bien sympa, il m’a donné le code de déblocage (22 caractères quand même) et les tuyaux utiles (pour faire un « P » il faut taper trois fois la touche « * », ça s’invente pas) mais ça ne fonctionnait pas avec ma carte SIM debitel.

Heureusement pour moi, l’amour de ma vie avait encore un portable Bouygues, et j’ai résolu le problème en mettant sa carte SIM dans mon portable, là le code de déblocage peut être entré, j’ai remis la carte SIM Debitel, ouf ça marche!

Conclusion, il faut faire débloquer son portable dès que possible, soit 6 mois après l’achat, c’est une obligation pour les opérateurs, et une nécessité pour les utilisateurs que nous sommes!

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Tajine de mouton aux coings

C’est la saison des coings, et faut faire fissa, ça va pas durer. En tajine, c’est sacrément bon, juste un peu sucré mais pas trop, miam!

Voilà la recette :

Les ingrédients pour 4-5 personnes

  • 500g de mouton sans os (gigot, épaule)
  • 2-3 coings selon la taille
  • 3 oignons
  • 1 morceau de gingembre gros comme un pouce ordinaire haché menu (le gingembre, pas le pouce)
  • 1 poignée de raisins secs ou d’abricots secs
  • 0,5l de bouillon de volaille
  • 1 petit piment (si on aime)
  • 1 petit bâton de cannelle
  • safran
  • huile d’olive
  • beurre
  • sel, poivre
  • 1 poêle, 1 plat à tajine ou une cocotte

La recette

Faire tremper les raisins secs (ou les abricots) à l’eau tiède

Hacher les oignons et les faire dorer à la poêle dans un mélange beurre-huile d’olive. Réserver

Couper le mouton en morceaux d’environ 2×2 cm. Dans la même poêle faire dorer les morceaux de mouton sur toutes les faces.

Dans le plat à tajine (une cocotte fera aussi l’affaire) mettre la viande, les oignons, le gingembre, le safran, sel, poivre et les 3/4 du bouillon. Laisser mijoter 3/4 heure à couvert.

Pendant ce temps, éplucher les coings, c’est dur ces bestiaux, les couper en morceaux et les mettre au fur et à mesure baigner dans une cuvette d’eau vinaigrée. Sinon ça s’oxyde et ça tourne au marronnasse beurk, c’est beaucoup moins joli.

Dans la même poêle qu’au début de l’histoire, rajouter un morceau de beurre et faire légèrement caraméliser les coings à feu moyen. Il y en a pour une dizaine de minutes.

Au bout des 3/4 d’heure de cuisson du mouton, rajouter les coings et les raisins égouttés, le piment, du bouillon s’il en manque (mais pas trop, c’est meilleur avec une sauce un peu courte). Laisser mijoter 30 mn de plus et servir avec un boulgour pilaf par exemple.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Les permaliens WordPress qui ne fonctionnent pas

C’est tout con mais j’y ai passé une heure : je n’arrivais pas à faire fonctionner les permaliens WordPress, quand je selectionnais un post j’obtenais une erreur page not found these details.

Et alors? Ben j’avais une directive AllowOverride None dans mon fichier de configuration apache, et les instructions rewrite du .htaccess étaient superbement ignorées.

Avec un AllowOverride All tout est rentré dans l’ordre. On est bien peu de chose…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (3 votes cast)

Asam babi goreng

Porc aigre à la Balinaise

C’est une recette Balinaise classique souvent servie dans les petits restaus et les warungs (etals de rue). Le top c’est avec des lontong, du riz pressé cuit dans des feuilles de bananier. Je mettrai la recette en ligne plus tard pour ceux qui ont les Frères Tang ou un bananier sous la main. Mais avec un riz blanc c’est très bien aussi.

Les ingrédients pour 4-6 personnes

  • 500g de travers de porc
  • 1 oignon grossièrement haché
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à thé de gingembre haché
  • 2 cuillère à soupe de sauce soja foncée
  • 1 cuillère à thé de sambal ulek
  • 4 cuillères à soupe de tamarin liquide
  • 2 cuillères à thé de sucre de palme (a défaut du sucre roux)
  • sel
  • huile

La recette

Découper les travers de porc.

Mixer ensemble l’oignon, l’ail, le gingembre, la sauce soja et le sambal pour obtenir une pâte.

Faire chauffer un peu d’huile dans un wok et faire dorer les travers à feu vif. Jeter l’huile, ajouter le mix et faire revenir 4-5mn à feu moyen. Ajouter le tamarin, 10cl d’eau, saler, couvrir et laisser mijoter 25-30mn à feu doux.

Ajouter le sucre et finir la cuisson à découvert en remuant jusqu’à ce que la sauce soit presque sèche.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)